TRUMP FAIT POLEMIQUE A CAUSE D'UN TWEET - Article de Loann Gerard

vendredi 15 janvier 29021 Partages

TRUMP FAIT POLEMIQUE A CAUSE D'UN TWEET - Article de Loann Gerard

Avec les chutes de neige hivernales et les températures glaciales qui règnent dans certains États américains, Donald Trump a publié un tweet disant « qu’une petite dose de ce bon vieux réchauffement climatique » serait la bienvenue en cette saison. Le président des États-Unis, comme beaucoup d’entre nous, confond « climat » et « météo ». Explications.
Alors que le mois de janvier touche à sa fin, la neige a recouvert de larges étendues en Europe et aux États-Unis, où des avis de tempêtes hivernales ont été lancés dans plusieurs États. Le président nord-américain Donald Trump, qui affiche allègrement son climatoscepticisme, a suggéré sur Twitter « qu’une petite dose de ce bon vieux réchauffement climatique » serait bienvenue.

Trump tombe ici dans le même piège que beaucoup d’entre nous : confondre « climat » et « météo ». Les tempêtes de neige et la vague de froid qui s’abattent en ce moment sur les États-Unis relèvent de la météo – ils vont durer de quelques jours à quelques semaines au maximum, mais finiront par s’arrêter pour laisser le champ aux ciels bleus et plus tard à un été chaud.

Cette confusion est récurrente. Où se situe donc la différence entre « météo » et « climat » ?

De manière très simple, la « météo » fait référence aux conditions quotidiennes de l’atmosphère – la température maximale, la quantité de couverture nuageuse, la vitesse et la direction du vent, ainsi que les précipitations.

Le « climat », quant à lui, décrit les conditions atmosphériques moyennes sur de plusieurs années – la quantité annuelle moyenne de pluie, la direction du vent prédominante ou la saison au cours de laquelle la pluie est susceptible de tomber. Calculer un record « climatique » requiert au minimum trente ans de données, selon l’Organisation météorologique mondiale.

Cela signifie-t-il que la pluie, le soleil, le vent, les jours chauds et les nuits froides des 29 dernières années se réduisent à de la « météo » ? Pas vraiment.

Notre garde-robe fournit une analogie utile pour bien comprendre cette distinction.


Recommandé