1, 2, 3...Partey !

samedi 31 octobre 4633 Partages

1, 2, 3...Partey !

Pressenti à la Bitzer, Thomas Partey à finalement atteri chez les découpeurs de la CVS. En effet, le président Titi di Dico, à fait péter sa clause libératoire à 30 secondes de la fin du mercato, pour coiffer JLuco sur le poteau !
Il rejoint ainsi son ancien coach, avec lequel ils avaient sirotés un bon cocktail à la fin du championnat Espagnol


Recommandé