Amateurs de vin : cet article vous fera changer d'avis !

jeudi 04 juin 17991 Partages

Amateurs de vin : cet article vous fera changer d'avis !

« Un verre de vin, ça sent le sapin ! » Contrairement à la croyance populaire qu'un ou deux verres par jour éloignent le médecin, de récentes études démontrent le contraire.

En effet, boire ne serait-ce qu'un verre de vin par jour peut avoir de graves conséquences pour la santé. L'alcool a causé la mort de 2,8 millions de personnes en 2019 d'après une étude du Lancet, revue médicale internationale.

Sur le site Sciences et Avenir on apprend que le vin tue en moyenne 30 000 personnes par an en France.

Cette boisson du diable serait le septième facteur de risque de décès et d'invalidité selon l'OMS.

En ce qui concerne le vin non biologique, c'est encore pire : l'ajout de sulfite augmente considérablement les risques de cancer.

La chaptalisation (autorisation de l'ajout de sucre pour augmenter le taux d'alcool), une pratique dangereuse que les lobbies viticoles se gardent bien de révéler au grand public, accroît encore les risques puisque la transformation du sucre en alcool se poursuit dans l'organisme nous explique le Pr Michel Reynaud, président du fond action addiction.

Pour couronner le tout l'alcool est un facteur principal des violences conjugales.

On vous aura prévenus.


Recommandé