Enzyme TyRs : les vertus curatives du vin

jeudi 03 décembre 70033 Partages

Enzyme TyRs : les vertus curatives du vin

Une étude scientifique démontre pourquoi le vin protége notre cœur. En effet, une enzyme présente dans le vin déclenche le système de réponse cellulaire au stress.

Ce travail de recherche scientifique publié dans la revue médicale Nature, démontre qu'une enzyme présente dans le resvératrol, un polyphénol que l'on retrouve dans le vin rouge, répare les dommages causés à l'ADN par le stress oxydatif.

Les chercheurs de l'Institut Skaggs de chimie biologique de Californie ont étudié le resvératrol, un polyphénol présent dans le vin rouge. Ils ont observé que l'action d'une l'enzyme, nommée TyRs, découverte dans le resvératrol, permet de déclencher ou de désactiver le système de réponse cellulaire au stress. En effet, cette enzyme active la protéine PARP-1, qui répare les dommages causés à l'ADN par le stress oxydatif.

« Nous pensons qu'il ne s'agit que du sommet de l'iceberg, il y a sûrement beaucoup d'autres composants qui imitent les acides aminés et dont l'action pourrait se révéler tout aussi positive », explique Paul Schimmel, professeur de biochimie et de biophysique qui va devoir réaliser de nouvelles études pour identifier les composants en question.

Grâce à cette découverte, on peut donc conclure qu'une consommation régulière d'alcool renforce les défenses immunitaires du corps. Boire régulièrement du vin réduit donc les risques de mortalité, particulièrement dans les cas de maladies cardiovasculaires et renforce les défenses de l'organisme.


Recommandé