Philippe de Villiers, la dernière prise d'Emannuel Macron

jeudi 03 décembre 76504 Partages

Philippe de Villiers, la dernière prise d'Emannuel Macron

Fin août 2016, on les avait vu ensemble regardant la cinéscénie du Puy du Fou, lors du passage en Vendée de celui qui était encore pour quelques jours ministre des finances.
D'aucuns présageait que déjà, M. Macron préparait sa future campagne et cherchait des soutiens politiques, à gauche mais aussi et surtout à droite.
Et bien, l'impensable est aujourd'hui avéré. Lors d'un entretien radiophonique sur les ondes nationales d'Actu.fm, l'ancien Président du Conseil Général de la Vendée, qui avait pourtant annoncé qu'il se retirait de la vie politique, a clairement affirmé son soutien au candidat d'En Marche.
"Je retrouve chez Emmanuel Macron une manière de faire, une audace qui me rappelle mes jeunes années de sous-préfet". Avant de lancer cette ultime phrase : "et puis, tout ce qui peu emmerder Brutus - vous savez de qui je parle... - a mon assentiment".
Bruno Retailleau appréciera...


Recommandé