Détournement de tram à Strasbourg : le «pirate» voulait voir son ex-femme Colmarienne

vendredi 30 octobre 22028 Partages

Détournement de tram à Strasbourg : le «pirate» voulait voir son ex-femme Colmarienne

Un détournement de tram qui se termine bien, pour une histoire d’amour qui finit mal. Ce jeudi matin, la régie des transports strasbourgeois annonçait : «Un tram, qui transporte 147 passagers entre Hautepierre et Homme de fer, a été détourné. Son conducteur a affirmé qu’un passager aurait assuré détenir une fronde électrique et l'aurait obligé à se rendre à Colmar.

Le ¨pirate¨ contacte la police à 8 h 30 se rendant compte qu'il ne pourra pas aller jusqu'à Colmar et demande à ce qu'on lui mette à disposition un autre tram afin de pouvoir continuer son périple depuis le terminus Parc des sports. De quoi déclencher une couverture médiatique régionale. L’appareil est isolé entre les arrêts Ancienne Synagogue et Homme de Fer . Dans la foulée, le preneur d’otages autorise plusieurs passagers à descendre du tram. A la mi-journée, il retient toujours à bord le conducteur, un agent de sécurité et trois passagers dont un blessé qui s'était coincé le pied entre le marche-pied et le quai.

Très vite, les médias affirment que le pirate serait un professeur d’université en plein chagrin d’amour. Il aurait demandé sa mutation à Colmar au rectorat et réclamé de voir son ex-femme alsacienne de souche laquelle habite dans le village de Logelbach, proche de Colmar. Elle est amenée fissa sur les lieux. «Les autorités sont en train de négocier», indique Nicole Schwitzfrotz, la porte-parole de la police strasbourgeoise, ajoutant que le couple aurait eu des enfants ensemble et que l’intéressé «a remis une lettre en alsacien à la police». Il sera finalement interpellé ce matin a 10h13 suite a des négociation avec le GIGN lui ayant proposé une solution alternative: le train.


Recommandé