REIMS : Violentes bagarres chez les gens du voyages.

lundi 20 janvier 55525 Partages

REIMS : Violentes bagarres chez les gens du voyages.

Un différend entre deux familles de gens du voyage a dégénéré en rixe, mardi 14 octobre 2014 à Reims, faisant cinq blessés. Six personnes ont été interpellées et placées en garde-à-vue au commissariat de Laon.
D'après les premiers éléments de l'enquête, un groupe originaire de l'Aisne serait venu régler ses comptes avec des membres de la communauté des gens du voyage de Reims, mardi soir vers 20 heures. Une rixe a éclaté, des armes blanches ont été sorties et des coups de feu tirés.
Dans la bagarre, un père et son fils de 26 ans ont été blessés par des coups de couteau. Sérieusement touché, le jeune homme a été transporté au CHU de Reims. Son pronostic vital est engagé.
De leur côté, les assaillants ont pris la fuite dans un fourgon blanc, direction l'Aisne. Avisée, la gendarmerie a immédiatement déployé un dispositif de 21 militaires pour intercepter les suspects.
Peu avant minuit, le fourgon est repéré et stoppé sur l'autoroute A26 sens Reims-Laon. A l'intérieur se trouvent Six hommes âgés de 19 à 26ans. Les trois aînés sont légèrement blessés par balles.

Après un court séjour au CHU de Laon, les six individus ont été placés en garde-à-vue au commissariat de police de Laon. Laon Police judiciaire deLaon et la Brigade de sûreté de la Police de l'Aisnel ont été co-saisies de l'enquête.

D'après plusieurs témoignages sur place, cette bagarre a été particulièrement violente : « On a l'habitude de ces bagarres de fin de nuit, les week-ends, raconte un riverain, dont l'appartement donne sur la place. Mais cette fois, ce n'était pas comme d'habitude. J'ai entendu des gens hurler, insulter aussi et puis il y a eu un ' pet', comme si on fracassait une vitre de voiture et aussi des coups de feu ont été tirés à plusieurs reprises, ça faisait tellement de bruit que je suis allé à la fenêtre. Et là, j'ai vu des gens courir partout : ça allait, ça venait, ça repartait. ça cognait aussi de partout. Un jeune est tombé par terre et il y est resté un bon moment. Au moins cinq minutes. Il y avait du sang par terre autour de lui. Avant que la BAC arrive un fourgon blanc a pris la fuite. ,Ensuite la BAC (NDLR : Brigade anti-criminalité) est arrivée et les pompiers aussi. Le jeune a été emmené dans l'ambulance des pompiers. Sans doute ils l'ont conduit à l'hôpital. C'était chaud cette fois. Il y avait beaucoup de monde dans cette bagarre, au moins 20 ou 30 personnes. ça tapait dans tous les coins, c'était vraiment violent, beaucoup plus que d'habitude ,».

Mais il ne fait guère de doute que l'alcool ait été l'un des éléments déclencheurs de cette rixe très dure.